Back to top

JEAN MONNET, un homme de conviction

Se mettant au service de l’intérêt général, Jean Monnet poursuivit le même idéal tout au long de sa vie : « l’Union entre les peuples ».

Rassembler les gens autour d’un objectif commun, tel est le credo de Jean Monnet. Cette idée simple guide son action durant les deux conflits mondiaux ainsi que dans le lancement puis la poursuite de la construction de la communauté européenne.

Jean Monnet est un homme d’action infatigable. Pragmatique et déterminé, il ne néglige toutefois pas les mots. Chaque note, chaque document devait être d’une efficacité redoutable. Pour cela ils pouvaient être réécrits des dizaines de fois, jusqu’à obtenir la concision et la clarté nécessaires.

Inspirateur du projet d’Europe communautaire, Monnet a su choisir avec soin ses collaborateurs pour développer et concrétiser sa vision. Ainsi, la « méthode Monnet » consiste surtout à « rassembler les gens autour de la table » pour susciter un dialogue et trouver ensemble des solutions aux problèmes communs.

Nous ne coalisons pas des États, nous unissons des hommes

Discours de Jean Monnet - Washington, 30 avril 1952

Quand on est déterminé sur l’objectif que l’on veut atteindre, il faut agir sans faire d’hypothèses sur les risques de ne pas aboutir. Aussi longtemps que vous ne l’avez pas essayée, vous ne pouvez pas dire qu’une chose est impossible.

Mémoires

Neuf versions [de la Déclaration Schuman] se succédèrent entre le dimanche 16 avril et le samedi 6 mai. Je ne sais pas si c’est peu ou beaucoup – en cette matière, je n’ai d’autre règle que de travailler autant qu’il le faut

Mémoires

L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes, créant d'abord une solidarité de fait

Déclaration Schuman, 1950

Il faut commencer par « l’établissement de bases communes de développement économique », d’abord pour le charbon et l’acier, puis pour d’autres domaines

Mémoires

La force des idées simples désarme la méfiance, qui est la source principale des malentendus entre les peuples

Mémoires

L’égalité est essentielle dans les rapports entre les peuples. Il n’y a pas de paix durable lorsqu’elle est fondée sur la discrimination

Mémoires

Je marche dans mon jardin avec mes visiteurs. Je descends vers la petite maison, en bas de la prairie » […]  « Je connais ce jardin depuis trente ans et j’y suis revenu tous les soirs. […]

Jean Monnet, Mémoires, 1976

Je ne prétends donc pas être un connaisseur d’arbres, un observateur des oiseaux : ils sont le décor naturel de ma pensée, là est ma forme de poésie

Jean Monnet, Mémoires, 1976