Back to top

Festival OuVERTures

31 juil 2021 - 21 aoû 2021 (15:00 - 17:00)
Type d'événement: 
Événements spéciaux
Event Category: 
Our Events
Public: 
Adults, Young adults, Families, Schools
Event Language: 
French

Musiques qui tissent des liens entre les peuples

Dans le cadre du Festival OuVERTures, cet été la Maison Jean Monnet vous propose trois concerts qui montrent comment, à travers les âges, la musique a entremêlé les différentes sensibilités des peuples de notre continent. Mythes partagés, emprunts, séductions : tout y est.

Tous les concerts auront lieu dans le parc de la Maison Jean Monnet (7, chemin du Vieux Pressoir, Bazoches-sur-Guyonne).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PROGRAMME

Samedi 31 juillet
À 15h (50mn)
Mythes
Ensemble Pulcinella
Un spectacle participatif qui revisite les récits ancestraux. La musique fait danser les mots dans l'espace, la danse interroge les sensations et les sentiments, fouille notre mémoire et incarne nos imaginaires. Un spectacle participatif avec une violoncelliste, une danseuse et une conteuse. Entre breakdance et baroque. Ce projet de lecture dansée s’inspire du livre « Femmes qui courent avec les loups » de Clarissa Pinkola Estes.

Jeudi 19 août
Trois interventions de 20 minutes à 15h, 15h45 et 16h30
Embarquement pour Cythère
Le Baroque Nomade
Comment faire entendre la musique des tableaux de Watteau ? Quels airs sont joués par ces duos, trios, qui mêlent chant et instruments ? Et que dansent les jeunes beautés insouciantes sous les charmilles des jardins de la Régence ? La musique est là pour rapprocher les personnes, celles qui jouent, chantent ou écoutent. On dit des choses, sans avoir l’air d’y toucher, on conte fleurette, on flirte, dit-on à l’anglaise.

Samedi 21 août
Trois interventions de 20 minutes à 15h, 15h45 et 16h30
Tre donne belle
Ensemble Alla Francesca
Trois femmes qui chantent, se prennent à danser et à jouer avec le public, s'accompagnant parfois d'instruments à cordes (une petite harpe, une petite vièle à archet) dans des chansons polyphoniques italiennes faites entièrement par cœur et sans aucun accessoire qui ferait barrage entre scène et salle : juste des corps qui chantent et se déplacent. Les villanelle, canzonette, madrigali et balletti, signés de grands compositeurs de la Renaissance, comme Constanzo Festa, Palestrina ou Monteverdi, savent ici garder une fraîcheur et une saveur populaire dans laquelle tous les publics pourront trouver leur miel. Chaque chanson, chaque polyphonie, est traitée comme une petite saynète à part entière, dont les chanteuses nous transmettent la substance poétique, littéraire, musicale, ludique ou dramatique.

 

Pour plus d'info : site web Festival OuVERTures : https://www.fevis.com/festivals/ouvertures/